Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 14:10
Graphismes maritimes

Les bords de la Côte des Lumières réservent
à celui qui observe son environnement,
des détails aux graphismes singuliers
créés par cette nature grandiose.

Graphismes maritimes
Graphismes maritimesGraphismes maritimes

Soleil, sable et vagues constituent de belles cartes postales
sur cette côte qui porte bien son nom !

Graphismes maritimes

La marée descendante, le soleil et le vent laissent un beau décor...

Graphismes maritimes

Roche calcaire vers Brem-sur-Mer
forée par les pholades
(Coquillages allongés de 15 cm)

Graphismes maritimes
Graphismes maritimes

Vagues et contre-vagues façonnent la plage de sable fin

Graphismes maritimes

Effets de houle sur le sable.

Graphismes maritimes

Curieuse fougère de sable...

Graphismes maritimes

Et l'homme qui ne peut s'empêcher de jouer à l'artiste au pied de la dune !

Partager cet article
Repost0

commentaires

A
C'est vrai que si on regarde bien, ce sont de très jolis graphisme naturels, dont peuvent s'inspirer les artistes peintres ou dessinateurs ! J'adore marcher au bord de mer en regardant le sol sous mes pas... souvent je fais de belles découvertes... comme sur une plage vers Salou, où j'ai trouvé deux jolis pierres non précieuses, de couleurs orangées, mais qui servent à des petits bijoux pas chers ! Elles restent brillantes, en permanence quand elles sèchent.. j'ai eu de la chance, car les amis qui passaient le séjour avec nous, une dizaine, n'ont jamais rien trouvé ! Gilbert
Répondre
D
Pour nous au Havre principalement, la mer apporte des galets, et franchement trop c’est trop et ça n’a rien d’artistique !
Répondre
D
Certes les galets peuvent protéger le littoral pour peu qu’il soit maîtrisé comme lors de la construction du boulevard Albert 1er. Mais ici les constructions humaines, le port mais surtout la digue nord, bloque les galets dans leur progression qui s’accumulent au pied de cette digue. Si l’homme ne l’avait pas construit, les galets auraient continuer leur migration vers la seine et ne se seraient pas accumulés ainsi au pied de la digue qui commence d’ailleurs a présenter des signes de fatigue devant le poids accumulé sur son flanc. De plus, la plage avec cette accumulation de galets est désormais inaccessible aux personnes ayant quelque difficulté à marcher, comme celles qui marchent avec une canne, et je n’évoque pas les fauteuils roulants. Bref si une personne âgée veut faire quelques pas sur le sable lors des marées basses, c’est désormais impossible pour elle de franchir ce « mur » de galets qui leur interdit l’accès.
V
Oui le galet normand est moins agréable au pied que le sable vendéen. Pourtant ces galets ne protègent-ils pas le littoral ? Mais tu vas trouver autre chose pour le côté artistique !
Amitiés. C&B
M
Bonjour Christine,
Le mot graphisme convient bien à ces images. La mer a une très belle écriture qu'on a plaisir à déchiffrer...
Bises et bonne journée,
Mo
Répondre
V
Tu connais bien la mer qui doit aussi écrire de belles choses près d'Etel !
Bises. C&B

Qui Sommes-Nous ?

  • : Voyages et Nature
  • : Voyages, Nature, Marche, Photographie, Chemin de Compostelle, Patrimoine, Camping-Car, Chambaran, Faune et flore
  • Contact

Que Cherchez-Vous Sur Ce Blog ?